Vous êtes ici : » Ressources » Bibliothèque » Littérature » La petite enfance » L’inconscient à la crèche – Dynamique des équipes et accueil des bébés

L’inconscient à la crèche – Dynamique des équipes et accueil des bébés

Ajouté le

Pourquoi la relation privilégiée entre Sylvie, auxiliaire de puériculture, et Gabriel crée-t-elle un malaise dans l’équipe de la crèche ? Pourquoi les pleurs de Bastien, cinq mois, sont-ils insupportables pour les adultes ? Comment comprendre Jérémie, un an, qui exaspère tout le monde par ses agressions répétées ? Pourquoi telle crèche mobilise-t-elle tant d’énergie pour résister au changement, pourquoi telle autre n’arrive-t-elle pas à constituer une équipe stable ?
Parce que, nous dit Denis Mellier, accueillir un bébé en crèche est une tâche complexe qui engage l’intimité psychique de tous les partenaires concernés, le bébé lui-même, ses parents, les professionnels, individuellement et collectivement. Parce que toute séparation a des résonances chez chacun. Parce que s’occuper de bébés mobilise intensément les émotions, crée des tensions dans les groupes, constitue un véritable travail psychique perméable aux effets de l’inconscient.
Si les soins quotidiens, l’attitude éducative, l’attention portée aux tout-petits et à leurs parents, passent par des actes concrets, des paroles prononcées, une organisation matérielle et collective, ceux-ci ne prennent sens que si l’institution assure une fonction de contenance des anxiétés du bébé, des angoisses parentales et de celles du personnel de crèche. En quoi consiste cette  » fonction contenante  » que Denis Mellier qualifie de position éthique à conquérir liée à la nécessité d’accueillir l’altérité absolue de chaque bébé ? Comment repérer ses avatars dans les multiples conflits et difficultés de la vie collective pour y remédier ?
À partir d’une approche psychanalytique de l’observation du bébé, du groupe et de l’institution en référence notamment à Bion, Bick, Kaës, Fustier et Houzel, l’auteur met en évidence le concept d’  » appareil psychique d’équipe  » avec lequel il construit un modèle original d’analyse institutionnelle. Publié en 2000 aux ESF, cet ouvrage, largement illustré et documenté, constitue un outil à la fois théorique et pratique pour comprendre et améliorer le fonctionnement des équipes pluridisciplinaires attachées à la petite enfance mais aussi de toutes celles qui ont une fonction d’accueil, d’éducation et de soin.
Denis Mellier est maître de conférences et directeur de recherche à l’Institut de psychologie de l’université Lumière-Lyon 2 et au Centre de recherche en psychopathologie et psychologie clinique. Il travaille depuis plus de vingt ans dans la petite enfance, intervient actuellement dans différentes équipes de soin et assure des formations sur l’institution et l’observation des bébés.