Vous êtes ici : » Projet Badiane

Projet Badiane

Dernière modification :

Badiane est une cellule mobile de soutien à des projets d’inclusion pour les enfants de 0 à 3 ans ayant des besoins spécifiques.

L’équipe

Direction

  • Michel Mercier, président de l’asbl A.R.A.P.H.
  • Vincent Collin, directeur de l’asbl A.R.A.P.H.

Equipe de gestion

  • Taquin Lucie, coordinatrice administrative de l’asbl A.R.A.P.H.
  • Quinaux Audrey, responsable du projet Badiane et accompagnatrice socialeaudrey

 

Equipe d’intervenants

  • Maryse Botton, puéricultricemaryse
  • Caroline Couclet, institutrice maternellecaroline
  • Stéphanie Albert, puéricultricestephanie

 

Equipe administrative

  • Thérèse Robillard, secrétaire
  • Manuela Pirsoul, comptable

Le projet

Historique

« Je ne savais pas que notre fils serait le bienvenu dans un accueil ordinaire. Je suis restée un an et demi à la maison alors que ce n’était pas mon premier choix… » OULEMATOE (VBJK).

L’inclusion des enfants à besoin spécifiques doit commencer le plus tôt possible.

Cependant, dans la réalité, cela reste très difficile. Peu d’enfants bénéficient d’un accueil ordinaire et peu de ressources existent au niveau du spécialisé. Certains parents arrêtent de travailler et d’autres confient l’enfant dans le milieu familial.

L’enfant ne bénéficie pas alors de tout l’enrichissement que pourrait apporter un milieu d’accueil ordinaire.

C’est pourquoi, l’AWIPH a lancé un appel à projets d’initiatives spécifiques « accueil de la petite enfance », en mars 2009.

Ces projets poursuivent les objectifs suivants :

  • accompagner les professionnels des milieux d’accueil dans leurs projets d’inclusion.
  • sensibiliser les milieux d’accueil.
  • soutenir les professionnels dans l’enrichissement de leurs compétences face au handicap.
  • mettre en réseau des services spécialisés et des milieux d’accueil ordinaires.

9 projets ont été retenus et sont répartis sur toute la Région Wallonne. Badiane a été créée par l’asbl ARAPH en province de Namur, en collaboration avec les SAP (Coup de Pousse et IDEF). Dans ce cadre l’AWIPH a créé une collaboration avec l’ONE afin de soutenir les milieux d’accueil.

Objectifs

Notre objectif est de permettre à l’enfant en situation de handicap d’être accueilli en milieu d’accueil ordinaire et aux autres enfants de rencontrer les besoins spécifiques dès le plus jeune âge.

Badiane souhaite créer un contexte inclusif afin que, dorénavant, l’accueil des enfants à besoins spécifiques se déroule plus facilement et que les parents puissent également choisir un milieu ordinaire pour leur enfant.

De plus, Badiane prend en considération les besoins des professionnels tout au long du processus d’inclusion. Concrètement, le projet Badiane est présent pour soutenir le milieu d’accueil, le renforcer et l’aider à trouver les ressources nécessaires pour que l’accueil se passe au mieux.

Lorsque le milieu d’accueil fait appel à Badiane, l’équipe établit un premier contact autour de la demande et une rencontre est souvent nécessaire pour mieux définir les besoins et les ressources de celui-ci. La démarche est soit individuelle, soit ancrée dans un travail avec l’équipe. De plus, le projet élaboré avec les professionnels de la petite enfance évolue et s’adapte au fil de l’accueil. Enfin, le projet privilégie les collaborations avec les Services d’Aide Précoce.

Pourquoi la Badiane ?

La Badiane est une épice. Comme toute épice, elle sert à relever les plats. Notre service se veut être un petit plus pour soutenir les milieux d’accueil.
Badiane est donc une ressource pour ceux-ci afin que l’inclusion se généralise.

« Par inclusion, nous entendons que chaque famille a le droit de déterminer quel accueil elle veut choisir pour son enfant. Cette décision se prend en dialogue avec les professionnels qui entourent l’enfant (médecins, thérapeutes,…) et avec le milieu d’accueil même. Les parents doivent être correctement informés de toutes les possibilités offertes ». (VBJK)

Nous avons fait le choix de ce nom, car le projet ne veut pas apparaître comme étant une cellule de spécialistes ayant réponse à toutes les questions concernant l’accueil des jeunes enfants en situation de handicap. Il se veut être, comme l’épice, un « plus » aux initiatives déjà prises par les professionnels de l’accueil. Le projet veut offrir tant une ressource, un espace d’écoute, de prise de recul, de réflexion qu’une possibilité de renfort pour permettre aux équipes de trouver un équilibre ou de rencontrer des professionnels, des parents…

Collaboration

L’AWIPH désire soutenir des projets expérimentaux qui favorisent l’inclusion de la personne handicapée dans la société. En collaboration avec l’ONE, une convention a été signée en vue d’améliorer l’accueil des jeunes enfants à besoins spécifiques au sein des milieux d’accueil.
9 projets ont été sélectionnés, dont Badiane porté par l’asbl ARAPH. Ces projets sont subventionnés pour une durée déterminée.

Badiane collabore avec des services d’encadrement d’accueillantes à domicile,voici la liste des partenariats .
Nous créons un réseau de professionnels et de spécialistes tant du secteur de la petite enfance que du handicap.

Mission

Nos missions sont ancrées dans un réseau d’interventions couvrant gratuitement toute la province de Namur.

Nous sommes une équipe composée de trois puéricultrices, une institutrice préscolaire, un assistant social et une psychologue.
Badiane intervient dans tous les milieux d’accueil de la province de Namur gratuitement, soit pour un renfort des équipes, soit pour un échange, une prise de recul, une écoute, un partage d’expérience, une recherche d’outils, soit pour sensibiliser, former les équipes.

Badiane intervient globalement dans le milieu d’accueil dans le but de favoriser l’inclusion, mais pas auprès de l’enfant (exemple : rassurer des enfants qui sont effrayés par l’enfant à besoins spécifiques).
Badiane intervient sur l’ensemble du processus d’inclusion (exemple : accessibilité du milieu d’accuil, aménagement raisonnable, travail avec les autres enfants et avec l’enfant à besoins spécifiques).  Nous essayons de changer le regard sur les représentations sociales du handicap et de favoriser l’inclusion dans la société.

Nous menons 3 types d’action : la sensibilisation, le soutien et l’accompagnement.

Accompagnement

Un accompagnement peut être effectué par un membre de l’équipe (puéricultrices, psychologue ou travailleur social) lors de l’accueil d’un enfant à besoins spécifiques. Ces interventions sont temporaires et se déroule dan un cadre définit.

Les accompagnements peuvent être :

  • un temps de présence pour s’occuper de l’ensemble des enfants
  • un temps d’écoute, de partage d’expériences, de réflexion
  • un apport de jeux adaptés.

Ce sont ces petits plus qui peuvent aider les professionnels dans leur quotidien lorsqu’ils accueillent un enfant à besoins spécifiques, afin que cet accueil soit serein et que chaque enfant soit accueilli comme il est, avec ses besoins spécifiques.

Sensibilisation

Notre équipe tente de sensibiliser les professionnels de la petite enfance à l’accueil d’enfants en situation de handicap. Dans ce cadre l’équipe est souvent interpellée par des professionnels qui appréhendent un tel projet. Ils ont le sentiment de ne pas toujours prêts à une telle démarche. Ces rencontres permettent d’affiner le projet des professionnels de l’accueil et d’explorer les ressources qui sont disponibles afin de ne pas rester seul.

Mise en réseau

Etre seul lorsqu’on pratique l’inclusion est difficile. C’est pourquoi Badiane peut mettre en lien les professionnels avec un certain nombre de ressources et d’acteurs et les accompagner dans la recherche de ceux-ci.

Formations

Badiane propose des formations visant à lutter contre la discrimination de l’enfant en situation de handicap en favorisant son inclusion dans les milieux d’accueil ordinaire.

Ces formations peuvent aider les professionnels dans cet accompagnement de cette inclusion. Dans le cadre de celles-ci, le projet utilise l’outil « Un milieu d’accueil ouvert à l’enfant en situation de handicap »

L’équipe organise 3 types de formations :

  • une formation de courte durée : des modules de sensibilisation et de formation à l’accueil d’enfants en situation de handicap.
  • une formation de longue durée : plus qu’une sensibilisation, elle permet une réflexion et un travail en groupe.
  • un atelier « jeux adaptés aux enfants ayant des besoins spécifiques ».

Ces formations s’inscrivent dans le cadre des formations continues destinées aux professionnels de l’enfance de l’ONE et dans les formations pour les travailleurs du non-marchand de l’APEF.

« Chaque accueil est une rencontre, chaque rencontre, un chemin à inventer. Il n’y a non pas un handicap mais des handicaps aux conséquences diverses sur le quotidien, sur les projets de vie, sur l’avenir. » (L’accueil d’un enfant différent p.79)